Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Y'en a vraiment qui débloguent...

Journal de bord d'un navigateur du web. Commentaires sur l'actualité, la société, la politique, les femmes, le sexe, l'âge, la vie...

Mon combat contre le télétravail

Je suis en quête de sens et je crois que j'ai perdu le goût du travail, un peu comme ces Covid-longs qui ont perdu l'odorat. Je ne sais même plus quelle était mon activité avant l'épidémie… je crois que j'allais quelque part, qu'il y avait un bureau, un chef, une machine à café mais je n'en suis plus si sûr. Mon fils me demandait parfois ce que j'y faisais… et puis il s'est lassé d'entendre mes réponses évasives. Depuis, il passe tout son temps sur sa console de jeu, ce qui, vous en conviendrez, est la meilleure façon de prendre pied dans le réel… Le réel justement… je préfère ne pas en parler tant ce mot n'évoque plus grand chose pour moi… c'est comme s'il était sur le bout de ma langue. Mais ma langue est devenue tellement paresseuse… à croire que je suis en train de dormir la bouche ouverte ou que j'ai la gueule de bois.

Je dirais presque que le télétravail a été une délivrance ! Enfin j'allais savoir ce qu'était réellement mon travail. Comme sur un champ opératoire, rien ne viendrait perturber l'examen attentif de l'essence même de mon activité. Je ne vous apprendrai pas que l'essence est le carburant de l'âme. Tout le monde en a besoin sauf dans les villes passées aux mains des écologistes.

Mais j'ai vécu comme une intrusion les réunions obligatoires où d'autres entités s'affichaient sur l'écran de mon ordinateur en visio conférence. Je dis "entités" car il m'est difficile de les décrire autrement. L'utilisation d'avatars est devenu courant dans le monde de l'entreprise et mes collègues faisaient preuve d'une créativité étonnante… à croire que c'était là l'essence même de notre travail ! La plupart n'avaient plus rien d'humain… mais, à vrai dire, je ne me souviens plus vraiment quelle était leur apparence avant la pandémie. Je n'avais aucun point de comparaison alors j'ai fait comme si j'avais toujours su comment parler à un cube ou à un mille-pattes…

Et puis un jour, un message s'est affiché dans un coin de l'écran. Un groupe de hackers cherchait à me joindre pour me révéler le secret du télétravail. Ils m'ont alors fait découvrir, grâce à un algorithme conjuratoire, que le monde dans lequel je vivais n’était qu’un monde virtuel appelé la Matrice, dans lequel les êtres humains sont gardés inconsciemment sous contrôle. Morpheus lui-même, le capitaine du Nebuchadnezzar, m'a appris que je m'appelais Thomas A. Anderson, que j'étais informaticien et connu dans le monde du hacking sous le pseudonyme de Neo, mais qu'en fait j'étais l’Élu, celui choisi par je ne sais qui ou quoi, pour libérer les êtres humains du joug des machines et prendre le contrôle de la Matrice.

C'est là que mon combat contre le télétravail a commencé...

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article