Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Y'en a vraiment qui débloguent...

Journal de bord d'un navigateur du web. Commentaires sur l'actualité, la société, la politique, les femmes, le sexe, l'âge, la vie...

Les Bodin's font de la résistance

Est-ce que vous êtes allés voir Les Bodin’s en Thaïlande ? Non ? Alors désolé de vous le dire mais ça prouve, sans aucun doute possible, que vous n'aimez pas le peuple… comme Zemmour. Je sais, c'est dur à entendre surtout quand on se croit de gauche… D'un autre côté, je pense qu'il y a belle lurette que le cordon est coupé, au moins depuis que le PS s'est dépouillé de ses oripeaux prolétariens et qu'il a suivi l'inclinaison naturelle qui, de tout temps, a fait pencher la gauche vers la droite. Mussolini était à gauche au départ, Doriot aussi... pas de quoi vous inquiétez, vous êtes dans le sens de l'histoire.

Vous auriez peut-être aimé que cette glissade ne vous entraîne pas d'emblée vers l'extrême mais, quitte à virer sa cuti, autant rejoindre un candidat tout neuf qui peut encore vous donner l'illusion qu'il n'est pas tout à fait ce qu'il prétend être, qui a écrit une vie romancée de Ferdinand Lassalle, un socialiste allemand, Le Dandy rouge (tout un programme !), qui a su renouveler l'offre politique à l'extrême droite de l'extrême droite tout en restant extrêmement présentable et, il faut bien l'avouer, presque fréquentable… Vous avez fait le bon choix ! D'ailleurs, je vous rassure, personne dans votre entourage ne pourra vous soupçonner d'avoir adhéré au Z-isme, puisque d'un côté, c'est le bordel dans les rangs de ce qui s'apparente plus à un souk qu'à un parti et que de l'autre, c'est seulement votre peu d'appétence pour les Bodin's qui vous a rapproché de cette idéologie… ce n'est pas politique, c'est sociétal ! J'ajouterais même que vous jouez sur du velours car si la candidature de Z n'aboutit pas, il n'y aura aucune trace de votre égarement… il ne semble pas, en l'état actuel de la législation, que ce type de démarche fasse encore l'objet d'une inscription au casier judiciaire.

Est-on vraiment sûr que Zemmour n'aime pas le peuple, d'ailleurs ? Je soupçonne le RN de répandre cette rumeur comme ce Sébastien Chenu, conseiller de Marine Le Pen : "Zemmour n’a touché que le populo LR et les classes aisées du RN, ce n’est pas l’addition de la bourgeoisie et du vote populaire." Ou ce Gilles Pennelle, responsable national des fédérations du RN, qui a scruté à la loupe les visages des participants aux conférences d’Éric : "Avec mon équipe, on a zoomé sur chaque visage : le public, c’est la droite du Trocadéro, pas nos électeurs. On n’a reconnu personne". C'est vrai que Grand z s'est laissé aller à des analyses qui, si elles démontrent sa puissance intellectuelle, ont le défaut de révéler aussi son indigence relationnelle : "Elle [Marine Le Pen] n’a que des classes populaires, elle est enfermée dans une sorte de ghetto ouvrier et chômeur, (…) mais elle ne touche pas les CSP + et la bourgeoisie". Quelques "amis" en rajoutent : "Quand on lui a dit fin octobre qu’il fallait faire un geste envers les classes populaires, il a sorti la suppression du permis à points et la fin de la limitation de la vitesse à 80 km/h. Comme si le peuple, c’était juste des beaufs qui veulent pouvoir prendre leur bagnole. " Faut-il incriminer le candidat pour autant ? Je crois, comme le dit Robert Ménard, que "les équipes d’Éric sont mauvaises". Le maire de Béziers a mal vécu sa rencontre avec l’entourage de l’essayiste, lorsqu’il l’a reçu dans sa ville. Il décrit "une bande de gamins plus prétentieux et arrogants les uns que les autres… Ce sont des macronistes de droite. Que connaissent-ils des choses  ?"

Donc le problème vient bien de vous : vous n'aimez décidément pas le peuple ! Désolé d'enfoncer le clou… "Les Bodin’s, ce sont des bons mots, des vérités que se disent les gens du terroir, une simplicité", souligne leur producteur historique, Claude Cyndecki, qui produit aussi les Corses d’I Muvrini. "Ce sont deux artistes qui sont doués et qu’on dédaigne parce qu’ils représentent la province et la ruralité. Mais ça commence à changer. Avec le succès, les bien-pensants ont peur de rater quelque chose", se réjouit-il. Dans les petites agglomérations, les villes moyennes et les villages, les aventures de Maria, la fermière édentée, tyrannique mais attachante et pas avare d’un bon mot, et de son fils Christian, quinquagénaire un peu manche, est le carton de l’année. De la caricature à gros traits, un humour qui fait mouche sans s’embarrasser de finesse : la recette Bodin’s a conquis 860 000 spectateurs en une dizaine de jours d’exploitation, et a de fortes chances de rapidement dépasser le million de spectateurs. Un véritable succès populaire !

Ah… vous habitez Paris ? Mille excuses… le film y est très mal distribué, j'en conviens... deux salles seulement… D'un autre côté, sur la première semaine, seulement 4 % des spectateurs venaient d’Île-de-France… Non, non, je ne cherche pas à vous faire un procès d'intention ! J'essaie seulement de comprendre… et puis, bonne nouvelle, vous avez encore une chance… les Tuche 4 vont sortir le 8 décembre…

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article