Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Y'en a vraiment qui débloguent...

Journal de bord d'un navigateur du web. Commentaires sur l'actualité, la société, la politique, les femmes, le sexe, l'âge, la vie...

Les boules ou le voile, il faut choisir…

Un peu de réchauffé… c'est la saison.

Comme le rapportait Ouest-France il y a quelques mois, une jeune femme s'est plainte sur les réseaux sociaux de s'être vue refuser l'entrée du bowling de Saint-Sébastien-sur-Loire (Loire-Atlantique), à cause, selon elle, de son voile. Pour la direction de l'établissement, il s'agit plutôt de son jogging. Le jogging fait en effet partie de la liste des vêtements prohibés : "Le port du survêtement, du jogging, le port de la casquette, du chapeau ou autre couvre-chef, à l’exception de ceux fondés sur l’expression d’une religion, n’est pas autorisé".

Donc, si je comprends bien (la littérature de bowling devrait être à ma portée sinon ça me foutrait vraiment les …), pour pouvoir entrer dans un bowling, il faudra s'être converti auparavant à la religion du jogging, de la casquette ou du chapeau. J'en déduis qu'en vertu d'une jurisprudence de trottoir, les bowlings ont désormais le même statut que les églises ou les mosquées ou les temples, les synagogues, etc., pour faire simple, que ce sont des lieux de recueillement polyvalents où l'on prie en lançant des boules (rien que d'y penser, ça me fout les …).

Ainsi, tout couvre-chef qui n'est pas "fondé sur l'expression d'une religion" n'est pas autorisé. N'y aurait-il pas comme une inégalité caractérisée ou dois-je avaler mon chapeau ? Car si je comprends bien (j'ai réussi à maintenir mon attention jusque-là sans prendre de Ritaline), tout est permis à ceux qui croient et peuvent justifier, au nom de leur religion, leur façon de s'habiller ou leurs actes.

Mais alors, si j'affirme que je crois profondément au béret depuis mon enfance car j'ai été élevé au pays basque (et non dans un Lebensborn du RN), ne va-t-on pas me soupçonner de travailler du chapeau ? Ou de "faire mon Français" comme on dit dans certains quartiers que je ne qualifierai pas ici pour ne pas affecter la sensibilité de certains lecteurs ?

Il y a bien longtemps, la fraction éveillée (sans Ritaline) du prolétariat et consort nous serinait que tout est politique. Elle a changé sa casquette contre une barrette de curé pour nous prêcher que tout est désormais religion (surtout le Mélenchon qui ne rentre jamais dans une église mais fait de gracieuses courbettes à ses Frères musulmans). 

Autre sujet d'interrogation : qui va mettre les voiles ?

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article